Le MoDem se branche entre Manciet et Nogaro

Le MoDem se branche entre Manciet et Nogaro
Marie-Claire Couder et André Couitti représentent le MoDem pour les élections du canton de Nogaro.
Après 6 ans de retrait en faveur de sa vie familiale, André Couitti revient doublement à  la politique en briguant les suffrages pour les municipales de Manciet et les cantonales de Nogaro.

C’est seul qu’André Couitti part à  l’assaut de la mairie de Manciet, après en avoir été élu pendant 18 ans :

« Ni droite ni gauche, mais Demain Ensemble, pour additionner les compétences.

18 ans d’engagement, 6 ans de silence : pas un contact, pas une demande, pas une proposition, pas une invitation – à  rien – je me présente donc seul aux élections pour me faire connaître de chacun et proposer une nouvelle méthode de fonctionnement

Avec humanisme : Axer le travail sur les problèmes des citoyens (personnes agées, soins à  domicile, transports, sécurité, enfance et jeunesse, animation, culture)

Priorité au développement : Favoriser le peuplement et le rajeunissement de la population, aider les entreprises, développer l’accueil touristique, s’impliquer au niveau intercommunal, gestion des réseaux (eau, électricité)

Démocratie : Aide aux associations, ouverture du conseil, information concrète, mémoire de la commune  »

C’est épaulé par Marie-Claire Couder, de Riscle, qu’André Couitti compte porter haut les couleurs du MoDem lors des élections pour le canton de Nogaro, avec l’objectif prioritaire de son parti : « Mettre l’humain au centre des préoccupations  ».

Le tandem du MoDem pense le canton de Nogaro en terme de dynamisme économique et de mobilisation de l’épargne locale dormante vers des actions d’aide en direction des TPE et des artisans, dans une optique de microcrédit adapté aux besoins locaux non satisfaits et surtout non financés. Si le Mécanopole © est aussi considéré par les candidats MoDem comme une chance pour le canton, chance qui s’appuie sur un large consensus des élus, bien au-delà  des contingences politiques, ils considèrent qu’il faut rester attentif au développement du programme et aux incidences qu’il peut avoir sur la vie quotidienne des habitants, comme la flambée immobilière qui pénalise lourdement les locaux dans leurs efforts de logements.

Blogged with Flock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *