Sélectionner une page
Paris-Pékin, en passant par Nogaro
De gauche à  droite : Jean-Marie Estoup et Alain Labialle.
Parce qu’ils sont très motivés à  l’idée de rallier la grande Croisière Verte au départ de Paris le 16 mars, Alain Labialle et Jean-Marie Estoup ont décidé de s’enquiller Pau-Paris à  vélo… un peu en guise d’apéritif.

Les deux vaillants béarnais ont la santé : alors qu’ils ont déjà  12 000 km à  vélo de programmés du 16 mars au 3 août entre la France et la Chine, ils se sont lancés dans un préliminaire à  l’aventure en montant sur la capitale en pédalant, soit 814 km en guise de mise en jambes.

Paris-Pékin, en passant par Nogaro
dans la cuisine du gîte d’étape de Nogaro, les petites mains s’activent pour offrir un repas réconfortant aux deux Béarnais attendus en fin d’après-midi.

Leur première étape, c’est tout naturellement au gîte tenu par le Bas-Armagnac Cyclo-Clubqu’ils ont décidé de la faire, attendus de pied ferme par toute l’équipe des bénévoles qui se sont affairés le 5 mars au soir pour leur faire bon accueil et bon couvert. Finalement, c’est à  la nuit tombée que les cyclistes sont arrivés à  Nogaro. Ils enchaînaient ensuite une grande étape le 6 jusque Bergerac (156 km), puis par Cussac, Mézières-en Brenne, Meung-sur-Loire, Épernon et une arrivée escomptée le 11 mars au plus tard sur Ivry-sur-Seine. Là , ils auront quelques jours pour reprendre des forces avant le grand départ vers la Chine, programmé le 16 mars à  9h30 de l’Esplanade du Trocadéro.

Ensuite, c’est près de 5 mois d’aventure à  travers l’Europe et l’Asie, 120 jours sur une selle, 120 cyclotouristes engagés, qui vont traverser par moins de 12 pays.

Une grande aventure que nous pourrons suivre en ligne sur le site de l’épreuve : http://www.parispekinavelo.com/

Blogged with the Flock Browser