Sélectionner une page

Comme chaque année à  la même période, Laurence Lassus régale les Nogaroliens de son magnifique spectacle de danse. Certes, la plupart des petites et jeunes filles du canton s’y produisent, ce qui attire un public complice composé de fervants supporters, mais cela n’explique pas ce succès sans cesse renouvelé. Comme chaque année, les quatre dates programmées suffisent à  peine à  rassasier le public et affichent forcément complet.

Un grand spectacle

Chorégraphie soignée, costumes chatoyants aux finitions impeccables, musique moderne et scénario original sont les clés de la réussite.
Cette année, Laurence Lassus nous plonge dans une sorte de fable métaphysique où la jeune Clhoé apprend que l’argent ne fait pas le bonheur et que celui-ci doit donc se construire sur son propre mélange de couleurs intérieures.
Un grand spectacle, donc, servi par un jeu de lumière particulièrement soigné, et des effets vidéo et sonores bien trouvés. Un régal pour tous encore visible une dernière fois vendredi 16 juin 2006 à  21h00 au théâtre de Nogaro.

Fraises tagada Angoisse de la ballerine avant la scène
danse danse
danse danse
danse
Dernière retouche de maquillage danse