Cinémas du gers

Atelier-tournage au quartier «prioritaire» du Grand Garros, à Auch, animé par Tamara Erde, réalisatrice du documentaire «This Is My Land». Photo Ciné 32

Par-delà les énergies déployées localement pour faire subsister le cinéma en salle en des contrées si rurales, pèse aussi la remarquable entreprise de mutualisation des moyens et des enthousiasmes qui relie les quinze établissements du Gers, tous labellisés art et essai, instruite voilà bientôt quarante ans par les forces vives de l’association Ciné 32 depuis Auch –

« Escale en Armagnac » premier film d’une série sur le Gers

Affiche escale en Armagnac

La richesse et la diversité du Gers m’ont donné envie de consacrer davantage qu’un seul film au département. J’ai choisi de lancer une collection dont chaque film s’attachera à un territoire géographique : l’Armagnac, la Lomagne, le Pays d’Auch, le Val d’Adour, Arrats & Saves et l’Astarac.

Des territoires qui ont bien entendu beaucoup de choses en commun,

«Les fêtes de fin d’année ont été fructueuses…»

Toutes les salles ont leurs sens, elles représentent la diversité. Puis ces salles remplissent une mission locale, il faut bien entendre qu’on ne recherche pas de performance économique, bien que les chiffres soient très positifs : L’Isle-Jourdain dépasse les 30 000 entrées largement, et ce depuis plusieurs années. Condom fonctionne aussi très bien malgré une population moins dense,

L’histoire contestée de l’armagnac

Querelle d’experts en vue autour de l’origine de l’armagnac?

La réponse : Mercredi 9 décembre 2015, 20 heures 30 à la Cave des Producteurs de Nogaro, Route d’Aire (présentation par le CLAN).

Conférence armagnacIl sera donc intéressant de savoir si Jacques Lapart apporte un éclairage différent de celui de Francis Brumont.

«Alimenterre», festival du film documentaire sur la paysannerie, à Riscle

Alimenterre, c’est le Festival national de films documentaires qui se déroulera du 29 octobre au 26 novembre. Au niveau local, Pierre et Terre organisera trois soirées de ciné-débat, ouvertes à tous et à un prix libre, au petit théâtre Spirale, sur le site de l’écocentre à Riscle.Au programme : des documentaires traitant de thématiques diverses comme l’accès à la terre,

Festival art et essai et cinéma rural

Festival Ciné32 2015- PortraitFaut-il rappeler que depuis toutes ces années, Ciné 32 a réussi à maintenir un réseau de cinémas en grande ruralité, malgré les thuriféraires de la concentration urbaine et de l’abandon des populations rurales? Et non seulement, ça marche, mais en plus, cela reste un bastion de la programmation de qualité pour un public à la fois large et exigeant!

Le prix Jeune mousquetaire accouche des Rencontres littéraires

Parce que la culture en milieu rural, c’est aussi important qu’ailleurs. Une belle aventure littéraire qui s’ancre dans le territoire et les esprits.

L’association organise depuis 2006 le seul concours pour un Prix littéraire existant dans le Gers, le Prix « Jeune mousquetaire du 1er roman ». Au départ, seuls les lycéens du lycée d’Artagnan de Nogaro organisaient le Prix et formaient le jury.

«L’arbre en lumière», un événement à la galerie Eqart

Heureuse rencontre que celle des militants de l’agroforesterie omniprésents dans le Gers avec Arbre et Paysage 32 et ce photographe de génie qu’est André Hemelrijk qui a présenté à l’espace Eqart, vendredi soir, devant une assistance record, une centaine de photos époustouflantes. Le sujet ? L’arbre, depuis trop longtemps négligé,

Le Cheval Magique ouvre ses portes ce week-end

Cheval Magique, c’est : Un groupe de rock; Un centre équestre (« La petite école de théâtre équestre« );  Une troupe de spectacle avec musique, théâtre, chevaux, danse, capoeira, …

cheval_magique2

Depuis peu, c’est aussi une résidence d’artistes en plein Gers et en pleine nature.

Programme des Portes Ouvertes :

  • 11h à 12h : atelier en carrière cheval en liberté,

L’année de tous les records pour Ciné 32

De l’importance du maintien d’un réseau de cinéma de qualité en milieu rural.

«L’année 2014 ? C’est l’année de tous les records». À quelques heures de l’assemblée générale — ce soir en son siège — l’association ciné 32 et son président Alain Bouffartigue peuvent s’exalter devant la saison qui vient de s’écouler : pour la première fois depuis de longues années,

La première publication du Chant des partisans était gersoise

Résister, c’est écrire, chanter, publier et diffuser.

« Le Chant des partisans » a été imprimé pour la première fois à Auch, le 25 septembre 1943, dans « Les Cahiers de Libération ». Yvan Borel, Louis Grouillier, Louis Radix, Marie-Louise Laffargue et Jeanne Daguzan décident cette nuit-là de publier le premier numéro de la revue alors jugée illégale par l’occupant allemand.

Les histoires sortent des livres dans le Gers

Une initiative intelligente du Conseil départemental du Gers, décliné dans toutes les communes dotées d’une bibliothèque.

«Il était une fois une petite fille. Elle s’appelait Péronnille. C’était une petite fille très forte, très belle et très intelligente. Elle était chevalière et se battait contre les méchants. C’était son travail».

Source : «Dire et Lire à l’air» dès demain –

Older entries