Toujouse : l’explosion démographique

Comment sauver sa commune rurale de la désertification qui la guette inexorablement?

Ce genre de défi, c’est le quotidien de tous les maires des petites communes de la grande ruralité, des zones enclavées loin des grandes métropoles régionales, des grands axes de circulation, des bassins industriels.


Le pari un peu fou de la revitalisation démographique rurale, c’est celui que Jacques Tartas, maire de la commune de Toujouse, a décidé de gagner. Engagé dans la dynamique territoriale qui se tisse autour du Mécanopole ©, Jacques Tartas mise tout sur le logement et transforme en atouts ce que d’autres considèrent comme des handicaps majeurs. L’enclavement? Au contraire, Toujouse est au centre de tout, près de Mont-de-Marsan et de sa future gare TVG, opérationnelle en 2018 (gouverner, c’est prévoir!) et d’Aire-sur-L’Adour et de sa bretelle d’accès à  la future A65!

Les commerces ont fermé? Jacques Tartas a bataillé pour l’implantation d’un supermarché à  panache sur sa commune. Pari fou d’une zone commerciale qui, moins d’un an après son ouverture, dépasse déjà  toutes les prévisions les plus optimistes de succès.

Les familles sont parties? La commune a loti un terrain communal de 7 lots au cœur du village et s’apprête à  viabiliser un autre lotissement face à  l’Écomarché : la zone d’habitation est pratiquement déjà  entièrement réservée et il reste quelques lots à  prendre sur la zone artisanale.

« J’ai même décidé de proposer moi-même des logements neufs à  la location, à  des tarifs sociaux. Je cherche à  faciliter l’installation de familles avec enfants et à  favoriser la mixité sociale en mélangeant les propriétaires accédants à  la propriété et les ménages locataires. »

Résultat des opérations : en 8 ans, la population de la commune est passée de 133 à  220 habitants. Et la progression continue!

Mairie de Toujouse : 05 62 09 62 50

Le lotissement communal accueille déjà  plusieurs familles à  la recherche d’espace et de calme.

Jacques Tartas : de la difficulté de gérer une petite commune rurale!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *