À la pointe de la politique de l’enfance

Le 26 avril dernier, Thierry Avaro, directeur du CLAN et Séverine Sayag, secrétaire de la mairie de Nogaro, recevaient les parents des bénéficiaires du jardin d’enfants mis en place à  l’automne dernier. Il s’agissait pour l’équipe à  l’origine de l’intensification de la politique de l’enfance de la commune de faire le point sur ces nouveaux services et d’écouter les témoignages des principaux intéressés.

Victime de son succès


Séverine Sayag, secrétaire de la mairie de Nogaro, très investie dans la cause de la petite enfance, aux côtés de Thierry Avaro, directeur du CLAN, en charge des questions d’accueil.

Premier constat : après un timide démarrage lors des vacances d’automne, le jardin d’enfants rencontre très rapidement son public et entre la communication mise en place dans les écoles et un excellent bouche à  oreille, a affiché complet lors des vacances de Pâques.

Sur ces vacances, 32 enfants en tout ont fréquenté tour à  tour les 16 places du jardin d’enfants, dont 21 bambins issus des villages de la Communauté de Communes du Bas-Armagnac et 10 Nogaroliens. Les enfants ont été accueillis par Sandrine Vayrac et Sophie Barrail, auxquelles il a fallu rapidement adjoindre les services d’Aurore pour la tranche horaire de 11h30 à  15h00, la plus chargée en soins pour les jeunes enfants.

Les parents des enfants accueillis se sont déclarés très satisfaits du service : large amplitude horaire, qualité et diversité des activités pédagogiques proposées, modicité des coûts (grandement compensés par les aides de la CAF) et bonne qualité alimentaire des repas copieux mitonnés par les cuisines de l’hôpital local : « ce n’est pas compliqué, explique l’une des mères présentes, ils ne parlent que d’y retourner. Et qu’est-ce qu’ils ont pu dévorer là -bas : je n’avais jamais vu ça! »

La question du financement

Le jardin d’enfants et d’ores et déjà  victime de son succès, et les réservations pour juillet 2007 sont pratiquement déjà  bouclées. Certes, certains enfants, entre 5 et 6 ans, vont pouvoir rejoindre le Centre de Loisirs du CLAN, libérant quelques places pour les plus jeunes, mais les capacités d’accueil sont limitées par rapport aux besoins grandissants des jeunes parents.

Ce qui pose le questionnement du financement, essentiellement supporté par la commune de Nogaro en partenariat avec la CAF et donc de l’attribution des places, à  partir du moment où il va falloir gérer une liste d’attente. L’implication de la Communauté de Communes dans cette politique de l’enfance qui est à  la pointe dans notre département (il s’agit là  du seul jardin d’enfants qui accueille les 2-6 ans du Gers) risque de devenir rapidement nécessaire si l’on souhaite renforcer l’attractivité de notre coin du Far West gersois pour les nouveaux arrivants attirés par le Mécanopole ®.

Renseignements au CLAN : 05 62 69 02 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *