Sélectionner une page

À l’heure où la plupart des adultes étaient appelés aux urnes, les jeunes Nogaroliens s’intéressaient de près aux affaires publiques au conseil municipal enfants. Ces structures de démocratie locale participative initient les apprentis citoyens aux problématiques de la gestion locale.

 


Le conseil municipal des enfants de Nogaro travaille à  améliorer le quotidien de ses concitoyens, comme les grands.

Les conseils municipaux enfants ne se contentent pas de simuler la vie locale, ils y participent directement via les propositions des jeunes participants.

Au-delà  de l’apprentissage des formalités et du fonctionnement d’une commune, les enfants ont une force de propositions pour le conseil municipal des adultes. L’ordre du jour du 11 juin 2007 portait sur des améliorations à  apporter à  l’école primaire de la ville. Les membres du conseil sont des élèves de cours moyen de l’école primaire de Nogaro.

 

Un conseil dynamique

 


Baptiste, rapporteur de la commission sur les tracés de la cour de récréation, a été félicité par le maire en exercice pour la clarté et la précision de son exposé.

Une première commission a œuvré sur les marquages au sol de la cour de récréation des primaires. Suite à  la réfection du revêtement de la cour, les tracés délimitant les différentes aires sportives ont disparu. Les enfants ont sollicité l’expertise des services technique de Nogaro pour estimer la faisabilité et le coût de leur projet. Le rapporteur de la commission, Baptiste, a présenté la maquette des tracés réalisée par les enfants, reproduisant différents espaces de jeux. Le conseil a voté pour ce projet à  l’unanimité. Le conseil municipal devrait autoriser l’exécution des travaux en régie municipale.

Une force de propositions

Une deuxième commission a planché sur le problème de la chaleur excessive dans certaines classes pendant les mois chauds de l’année scolaire. Les enfants ont exploré différentes pistes, comme la climatisation (coûteuse et allergisante) ou des ventilateurs (trop bruyants) avant de fixer leurs choix sur des rideaux extérieurs anti-UV. Cet équipement a déjà  été utilisé avec succès à  la maison de retraite de Nogaro et devrait être déployé prochainement à  l’école maternelle. Les enfants proposent l’étalement des travaux sur plusieurs années pour limiter les coûts sur l’évaluation desquels ils ont un peu butté. Mais Jean-Pierre Pujol confirme que la problématique de la surchauffe en été de nombreux bâtiments municipaux comme la bibliothèque, nécessite de nouveaux aménagements.

Les enfants ont clôt le conseil en évoquant leur projet en cours de développement de monter un petit spectacle à  destination des jeunes élèves de maternelle, afin de créer des liens entre les deux écoles.