Le jardin d’enfants roule sa bosse

Le jardin d'enfants roule sa bosse
Une journée mémorable pour les petits pensionnaires du jardin d’enfants de Nogaro

Grande excitation dans les rangs des tout petits : la saison 2007 s’achève en apothéose avec la visite d’un lieu exotique et singulier.

Le minibus du Clan vient de s’arrêter dans la brume matinale qui enveloppe cette petite ferme aux portes des Hautes-Pyrénées, à  quelques encablures de Castelneau-Rivère-Basse. C’est à  cet endroit que Paul et Sarah Bird ont décidé d’ancrer leur petite famille et leur bien étrange arche de Noé qui accueille toute une petite faune hétéroclite et sympathique.

Le jardin d'enfants roule sa bosse
Dès l’entrée de la petite ferme, les jeunes enfants rencontrent les chèvres.

Les enfants commencent par découvrir la basse-cour qu’entretient Paul, ancien directeur des ressources humaines à  Bristol, en Angleterre. Aujourd’hui, il s’agit d’assister au sevrage des chevreaux, tous doux et calins. Ensuite, les enfants assistent à  l’étrange ballet entre Sarah et ses deux lamas facétieux. Mais le clou du spectacle, c’est bien sûr la rencontre avec l’une des quatre magnifiques chamelles du parc. Dresseuse de son état, Sarah fait la démonstration de son talent de dressage au cliquet avec sa chamelle, avant de laisser les enfants s’approcher de l’animal majestueux qu’elle a auparavant pris soin de faire s’agenouiller à  hauteur d’enfants. Les jeunes enfants apprennent ainsi que les bosses d’un chameau ne contiennent pas d’eau, mais de la graisse, que son poil épais n’a de rugueux que l’aspect et qu’il s’agit en fait d’une fibre très douce au toucher et que cet animal, lorsqu’il est élevé dans de bonnes conditions, ne sent pas fort et se laisse aller avec plaisir au bouchonnage des petites mains.

Le parcours pédagogique de la maison des chameaux a offert plus de deux heures de découvertes et d’activités ludiques aux jeunes bambins du jardin d’enfants, en plus d’une grande moisson de sensations inoubliables.

La maison des chameaux : 05 62 33 36 24 – maisondeschameaux@yahoo.comSite de la Maison des chameaux

Le jardin d'enfants roule sa bosse
Paul Bird, avec un chevreau à  peine sevré. Cet anglais a choisi de quitter une situation confortable dans son pays pour offrir à  ses jeunes enfants une meilleure qualité de vie et une vraie vie de famille

Le jardin d'enfants roule sa bosse
Silhouettes étranges qui se détachent dans le petit matin froid du mois de novembre : il y a des chameaux en Gascogne!

Le jardin d'enfants roule sa bosse
Sarah Bird et son lama qui travaille du chapeau!

Blogged with Flock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *