Des SOHO pas si solos

Des SOHO pas si solos
dès potron minet, plus d’une vingtaine de télétravailleurs ont répondu présent à  la rencontre SOHO-SOLO de Nogaro

À l’initiative de la CCI d’Auch, le CEEI (Centre Européen d’Entreprises et d’inovation) du Gers pilote le programme SOHO-SOLO qui vise à  accompagner l’installation et le quotidien des télétravailleurs du département qui, grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, peuvent exercer leur métier de chez eux.

Des SOHO pas si solos
Les SOLO ont découvert la nouvelle pépinière d’entreprises de Nogaro, juste à  côté du circuit automobile

L’acronyme SOHO vient de la culture anglo-saxonne et signifie fort justement : Small Office, Home Office, litéralement, « petit bureau, bureau à  la maison ». Il s’agit là  de catégoriser une population à  la fois très particulière et hétérogène : les travailleurs à  domicile. Cette population recouvre une vaste réalité, essentiellement des travailleurs indépendants, mais aussi quelques salariés qui ont pu accéder à  une bonne part de leur temps de travail en télétravail.

Des SOHO pas si solos
Des traducteurs, des monteuses-truquistes, des consultants, des graphistes, des informaticiens… le monde des SOLO recouvre une grande diversité de profils professionnels

Le Gers est une destination idéale pour ces travailleurs nomades, souvent à  la recherche d’une meilleure qualité de vie, loin des embouteillages et de la pression immobilière des grands centres urbains où sont souvent concentrées les activités intellectuelles et technologiques à  forte valeur ajoutée. Toute la difficulté est de se faire connaître comme destination privilégiée pour ces travailleurs très exigeants en terme d’accès à  une offre de connexion haut-débit satisfaisante ainsi qu’à  une large palette de services publiques, particulièrement ceux tournés vers l’enfance et la petite enfance.

Des SOHO pas si solos
Découverte des nouveaux stands du circuit Paul Armagnac

Les SOHO-SOLO amènent souvent leur famille et leur propre emploi dans leurs valises, ce qui en fait des nouveaux arrivants de choix pour de petites communes rurales en quête de rajeunissement de la population.
Le Club SOHO-Solo a donc pour objet de « recruter » des candidats au télétravail pour le Gers, de centraliser l’offre d’informations et de services nécessaires pour faciliter l’installation et enfin d’accompagner ses adhérents au long court.

Des SOHO pas si solos
Une pépinière à  l’architecture utilitaire et audacieuse

C’est dans cette optique que, tous les mois, sont organisés des petits déjeuners-rencontres. Ce mois-ci, Nogaro a été choisie comme première destination pour une rencontre SOHO-SOLO délocalisée. En effet, grâce au projet du Mécanopole © et au dynamisme de la Communauté de Communes du Bas-Armagnac, les SOHO-SOLO des alentours ont accès à  de nouvelles opportunités d’affaires et à  un nouveau local de télétravail, prêté gracieusement par la CCBA, qui leur permet de se connecter en cas de problème chez eux ou, plus simplement, de disposer d’un bureau quand ils ont besoin de recevoir un client.

Une rencontre qui a été fructueuse en informations et en contacts et qui a permis aux télétravailleurs du Bas-Armagnac de visiter la pépinière d’entreprises du Mécanopôle © et les nouveaux stand du circuit Paul Armagnac.

Blogged with Flock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *