Sélectionner une page

Session d'hiver pour le conseil municipal de Nogaro
grosse séance de travail au conseil municipal de Nogaro qui traduit une commune dynamique, résolument tournée vers l’avenir!

À l’approche des échéances de fin d’année, le conseil municipal de Nogaro a fait le point sur les opérations en cours et dessiné la politique 2008 avec deux axes forts : l’aménagement de l’espace public et l’amélioration de l’habitat

L’un des grands chantiers qui vont changer la vie des Nogaroliens est sans conteste la modification des entrées du bourg sur l’ancienne RN 124, aujourd’hui déclassée en route départementale n º 931. Depuis longtemps réclamés par les riverains, des projets d’aménagements de sécurité sur les routes d’Aire et d’Auch ont été soumis au Conseil Général, à  présent compétent.

Côté Aire-sur-l’Adour, il est prévu d’implanter un carrefour giratoire devant la Cave coopérative, ce qui devrait sécuriser un carrefour dangereux et ralentir considérablement la vitesse des véhicules. Cependant, il a été noté que les véhicules avaient le temps de reprendre de la vitesse jusqu’à  leur entrée en zone 50 km/h, où les riverains de l’avenue du docteur Couecou craignent pour leur sécurité. Dans l’attente d’un aménagement supplémentaire de ralentissement, la municipalité se propose d’étendre à  toute l’agglomération de Nogaro une limite de vitesse de 30 km/h pour les camions.

Toujours dans le même souci de sécurisation des accès, une subvention tirée sur les amendes de police pourrait financer un chemin piétonnier partant du Chemin de la croix de Roland à  Cantiani – Bacquela.
Côté route d’Auch, un autre chemin piétonnier est en projet, afin de sécuriser l’accès piéton vers le centre-bourg depuis l’hôtel Solenca.
La zone de Daniate ferait aussi l’objet d’importants réaménagements de voirie avec une chicane de ralentissement et un accès unique à  la Zone d’Activité via une voie centrale tourne à  gauche.
Enfin, un carrefour giratoire pourrait sécuriser l’accès à  Sainte-Christie-d’Armagnac et permettre de dégager une nouvelle voie d’accès mise aux normes vers le circuit.
Espaces publics, toujours, avec le remplacement des équipements ludiques du jardin du Cèdre, les aménagements pour les jeunes enfants ayant été sévèrement dégradés par des publics pourtant non concernés par ces ouvrages.

Le conseil municipal a aussi décidé d’exonérer de manière permanente les courses landaises de la taxe des spectacles, afin d’alléger les comptes du Club Taurin, du Comité des fêtes et surtout de permettre le retour du championnat à  Nogaro. La taxe sur les spectacles est loin d’être anodine sur la commune de Nogaro, vu que pour 2007, elle devrait rapporter plus de 21 000 € au CCAS ( Centre Communal d’Action Social) au titre des régularisations.

Mettre fin à  l’habitat indigne

Le gros des décisions du conseil avait trait à  l’immobilier. Entre la nouvelle caserne de gendarmerie, la réhabilitation d’immeubles vacants publics ou privés, l’aménagement et la sécurisation des espaces publics et des voiries, les divers projets de lotissements, Nogaro renouvelle de manière massive l’offre d’habitat sur son territoire. L’adoption du programme « bourg-centre 2010 » par le Conseil Général permet la réhabilitation massive de l’habitat dégradé du centre du village afin d’améliorer l’offre locative en général et l’offre locative sociale en particulier.

La rénovation de l’habitat en centre-bourg a déjà  permis de redynamiser cette zone commerciale importante et devrait mettre fin à  une pénurie durable de logements locatifs décents qui avait paradoxalement fait flamber les loyers au-delà  des limites du supportable pour la plupart de nos concitoyens.

La reconquête du centre-ville par les ménages ouvre à  présent la réflexion de l’équipe municipale sur l’offre de stationnement, tout en soulignant que le prochain déménagement de La Poste vers la ZA devrait libérer entre 20 et 40 places permanentes et qu’aujourd’hui, divers tests prouvent qu’il est toujours possible de trouver une place de stationnement à  moins de 5 minutes de marche de sa destination.

Au final, ce conseil municipal révèle une commune en pleine mutation, résolument tournée vers l’amélioration de la qualité de vie de ses concitoyens et de l’attractivité du bassin économique.

Blogged with Flock