Rencontres de page en page

Rencontres de page en page
Festilivres, c’est aussi un grand espace d’exposition et de rencontres

Pour sa 11e édition, le salon de la littérature enfantine et de la jeunesse de Riscle avait choisi de faire un petit tour par l’Asie.

Festilivres à  Riscle est en passe de devenir un rendez-vous incontournable de la littérature enfantine, avec un succès qui ne se dément jamais. Festilivres s’articule en trois temps :

  • une phase préparatoire où les enfants des écoles qui participent travaillent sur le thème choisi et créent des œuvres qui seront exposées pendant la rencontre,
  • Une phase exploratoire où les écoles viennent à  Riscle suivre différents ateliers animés par des auteurs et/ou des enseignants de l’école de Riscle
  • Une journée grand public où tout le monde peut venir découvrir le travail des enfants et chiner dans les nombreux livres présentés.

Rencontres de page en page
Armelle Modéré illustre avec délicatesse des histoires à  destination des plus jeunes.

Dans tous les cas, Festilivres est l’occasion unique de réconcilier bien des enfants avec l’univers de la lecture, de désacraliser les auteurs en les rendant directement accessibles. C’est ainsi qu’au détour d’une table chargée d’ouvrage, on peut enfin mettre un visage sur un nom d’auteur, on peut même admirer l’artiste à  l’œuvre lors des séances de dédicaces.

Une ambiance unique

C’est ce qui motive encore et toujours Armelle Modéré, illustratrice dijonnaise d’albums pour les jeunes enfants, à  venir dans ce petit village perdu au fin fond de la Gascogne : « il ne faut pas croire que les grands salons sont les plus chaleureux. Ici, il y a toujours un monde fou, un accueil formidable et on sent que les gens qui viennent sont vraiment intéressés ».

Rencontres de page en page
Festilivres à  Riscle : une fête du livre dont le succès ne se dément pas depuis 11 ans.

De son côté, Laurent Audouin n’en est pas non plus à  sa première visite, comme en témoigne son album mis en vedette sur le stand : ma première classe découverte dans les Pyrénées, où il relate avec un regard d’enfant et beaucoup de talent le séjour qu’il a réellement partagé avec les enfants de Riscle.

C’est par contre la première visite d’Antoine Guillopé, illustrateur multicarte et polyvalent qui passe avec aisance du style très graphique et épuré de ses albums Akiko à  toute une palette d’illustrations plus classiques au service d’ouvrages pédagogiques.

Trois rencontres sympathiques dans la profusion des offres et des visages. Trois histoires uniques de ceux qui fabriquent les histoires que nous aimons partager avec nos enfants.

Rencontres de page en page
De droite à  gauche, une brochette d’auteurs talentueux venus à  la rencontre de leurs lecteurs : Laurent Audouin, Antoine Guillopé et Armelle Modéré.

Rencontres de page en page
Le moment magique de la dédicace où l’on peut admirer le dessinateur en plein travail. Ici, la précision graphique du trait d’Antoine Guillopé.

Blogged with Flock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *