Le tourisme du Bas-Armagnac en pleine mutation.

Le tourisme du Bas-Armagnac en plein mutation
À gauche d’Élisabeth Mitterrand : Éric Gaillard (animateur au Pays d’Armagnac) et Loà¯c Bombelli (CCBA)
2007 a été une année charnière pour l’Office de tourisme de Nogaro qui est devenu, dans les faits, une sorte d’office de tourisme du Bas-Armagnac, avec la reprise de la compétence touristique par la communauté de communes.

L’année 2007 a aussi été une année faste pour l’Office, comme en témoigne le bilan qui a été présenté lors de l’assemblée générale du 20 février dernier. En effet, l’office a connu une hausse de fréquentation, que ce soit en direct ou via le site (www.nogaro.fr), même s’il reste difficile de capter les visiteurs du circuit, lesquels ont plutôt tendance à  rester sur le site du Paul Armagnac. L’office a aussi pu déployer une nouvelle sonorisation dans Nogaro, a distribué le guide 2007 à  plus de 4000 exemplaires et a continué de proposer toutes sortes d’animations touristiques : 5 expositions de peinture en saison, autant de randonnées pédestres, le concours des maisons fleuries, la parade des camions du 23 juin, les animations et le concours de peintures autour de la Corne d’Or du 14 juillet, les deux vides-greniers du printemps et de l’automne, dont la fréquentation progresse de saison en saison, un concours de quille, un concert et un bal.

Le tourisme du Bas-Armagnac en plein mutation
De gauche à  droite : Élisabeth Mitterrand (Conseil régional et Pays d’armagnac), Alain Faget (président de la CCBA), Évelyne Rey (Présidente de l’OT), Christian Peyret (mairie de Nogaro), José-Louis Pereira (président du CDTL), Dominique Hébert (secrétaire de l’OT), Gérard Ducés (Vice-président de l’OT) et Nicole Arquier (Loisir Accueil Gers)

Côté finance, entre un remboursement de trop-perçu des cotisations sociales des salariés, des économies d’échelle et de nouvelles recettes, les comptes de l’association sont excédentaires de 23 000 â‚¬, ce qui constitue une grande source de satisfaction pour tous après des années financièrement difficiles.

Les projets de 2008

L’année 2008 devrait concrétiser la mutation du secteur touristique du Bas-Armagnac. Si la plupart des manifestations traditionnelles sont reconduites, de nouveaux produits et de nouvelles actions sont dans les tuyaux : modernisation du site internet, une exposition photos en partenariat avec le CLAN autour du grand spectacle D’Artagnan, un spectacle le 3 mai en partenariat avec le Pays d’Armagnac dans le cadre de la valorisation du patrimoine occitan, la poursuite de la démarche qualité initiée en 2007 et le lancement, dès le 28 février du schéma de développement local pour le bassin touristique.

S’y ajoutent le lancement d’un club de randonneurs début avril, la recherche du label Tourisme et Handicap et le très innovant Ludoguide, sorte de chasse au trésor familiale assistée par des PDA (ordinateurs de poche) multimédias, équipés de GPS et qui devrait être opérationnel fin septembre.

En marge du bilan de l’Office de Tourisme, le Pays d’Armagnac était venu en force pour communiquer sur ses actions et Dominique Eyraud, artiste peintre, est venue présenter la toute nouvelle association « les papillons jaunes  » qu’elle a montée avec Marie Dular autour de l’art et des loisirs créatifs.

Blogged with the Flock Browser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *