L’épopée des citrouilles

L'épopée des citrouilles
Les enfants du Jardin d’Enfants en pleine collecte de bonbecs chez les commerçants de Nogaro.

Au fil des ans, la fête d’Halloween a réussi à  s’inscrire comme un rendez-vous incontournable de l’hiver pour les jeunes enfants, à  mi-chemin entre la rentrée des classes et les festivités de fin d’année.

L’aspect festif des déguisements, les poignées de bonbons que l’on réclame bruyamment, sont autant d’arguments qui ont su séduire les enfants… et les plus grands.

Telle une envolée de petites citrouilles malicieuses, les enfants du Jardin d’Enfants de Nogaro ont fait la tournée des commerçants, ne reculant devant aucune menace pour obtenir leurs friandises. Les petits ont su gasconniser leurs revendications, ajoutant aux confiseries des fromages colorés chez la marchande de vêtements pour enfants et réclamant à  cors et à  cris de la saucisse fine chez le boucher!

L'épopée des citrouilles
Après de longues minutes de patience, cette petite fille peut enfin admirer son visage d’Halloween.

Grâce à  l’intervention amicale de l’aquarelliste P. Guy, remarqué lors de son exposition à  l’office de tourisme, l’hypermarché Champion a pu ouvrir un stand de maquillage à  l’entrée des rayonnages. L’espace dédié aux enfants a rapidement été envahi de sorcières et petits trolls, avides d’offrir leurs petits minois au talent de P. Guy.

Entre ces initiatives et les tournées de voisinages qui se sont montées spontanément un peu partout, la cuvée 2007 d’Halloween a surtout permis aux petits Gascons de faire le plein de friandises pour passer tranquillement l’année jusqu’à  une nouvelle razzia sur les bonbecs!

L'épopée des citrouilles
Une fête des citrouilles qui n’a pas été du goût de tout le monde.

L'épopée des citrouilles
Pierre-Richard Hipp, P. Guy de son nom d’artiste, anime l’atelier maquillage qu’il a organisé au cœur de l’hypermarché de Nogaro.

L'épopée des citrouilles
Papier, crayons : tout a été mis à  disposition des enfants pour patienter tranquillement en attendant leur tour d’être transformés… en petit chat!

L'épopée des citrouilles
Première initiative de ce genre du magasin, l’atelier maquillage a vite été victime de son succès!

Blogged with Flock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *